Alors que les températures se rafraîchissent, on trouve tous les moyens pour se réchauffer et se réconforter.  Parmi les petits plaisirs de l’hiver, il y a bien sûr l’incontournable vin chaud qu’on aime déguster sur une terrasse au ski, dans un chalet ou devant un film bien au chaud… Mais avez-vous déjà testé la recette ?

Contrairement aux idées reçues, le vin chaud ne doit pas se faire avec n’importe quel type de vin. Ingrédients, temps de préparation, accords… On vous livre tous nos conseils pour réussir cette recette en toute simplicité.

4 conseils pour reussir son vin chaud

Ne pas recycler "un vin à défaut"

Si vous aviez en tête d’utiliser de la piquette pour faire du vin chaud, oubliez l’idée. Une bouteille de vin bouchonnée, madérisée ou trop acide n’est pas du tout adaptée pour cette recette. En effet, la chaleur fait ressortir tous les défauts du vin.

Optez pour "un vin de table"

Ne vous ruinez surtout pas avec un grand vin. Optez pour un vin « petit prix » et piochez en priorité dans les vins de France ou les IGP (Indication géographique protégée) qui seront probablement moins chers que les AOP (Appellation d’origine contrôlée).

Évitez les vins trop tanniques

Les vins élevés en barrique ou très structurés sont à bannir. En effet, ces derniers manqueront de souplesse et  vous obligeront à rajouter du sucre ou des arômes pour équilibrer les saveurs.

Privilégiez un rouge jeune et gourmand

Le fruité du vin a toute son importance dans la recette du vin chaud. Il vaut donc mieux privilégier un vin jeune avec de beaux arômes de fruits plutôt qu’un vin de plus de 4 ou 5 ans avec des arômes complexes et évolués. Optez par exemple pour un Pinot noir de Bourgogne ou d’Alsace, un Beaujolais sans prétention, un IGP d’OC Grenache, ou encore IGP d’OC Merlot (non élevés en barrique).

Quoi de meilleur que de délicieuses crêpes au sucre ?

Si vous hésitiez entre le sucré ou le salé pour accorder votre vin chaud, on vous conseille grandement les encas sucrés.

Madeleines aux zestes de citron ou à la fleur d’oranger, crêpes au sucre, quatre-quart, brioches aux zestes d’orange…

Les goûters sucrés et de préférence fruités rappelleront les arômes du vin chaud et se marieront parfaitement avec les délicieux parfums d’épices longuement infusés dans la marmite de rouge.

Les ingrédients pour réussir un vin chaud à coup sûr

1 bouteille de rouge de 75 cl

1 bâton de cannelle

1 étoile de badiane (anis étoilé)

1 pincée de noix de muscade

quelques clous de girofle

1 gousse de vanille

1 orange

1 citron (pas obligatoire)

100 g de sucre en poudre (blanc ou roux)

Une recette toute simple en trois étapes

1) Commencez par laver et sécher vos fruits avant de les tailler en quartier

2) Faites chauffer à feu doux votre vin rouge avec les fruits, le sucre et les épices puis laisser frémir sans faire bouillir (pendant 10 minutes environ)

3) Sortez du feu, couvrez et laissez infuser 5 min.

(Ps : pour plus de goût, vous pouvez aussi ajouter des tranches fines de pommes. Et s’il vous reste encore du vin chaud, n’hésitez pas à le conserver une nuit au réfrigérateur en filtrant préalablement la cannelle, la badiane et les zestes).