Long de 80 km, le vignoble du Jura est un paradis vert qui s’étend entre Salins-les-Bains et Saint-Amour. Il offre une géologie complexe et des cépages autochtones. C’est aussi un lieu rempli d’adresses gourmandes et de superbes produits. Rencontres avec des vignerons engagés, dégustations de vins aux styles éclectiques, découvertes de maisons d’hôtes… Retrouvez des lieux où il fait bon de s’évader !

Un vignoble haut en couleurs

Composé de sols calcaires, d’argiles et de marnes (rouges, grises et bleues), le vignoble du Jura s’étend sur 2000 ha et offre une mosaïque de sols extraordinaire. Cette diversité de terroirs et de paysages permet aux vignerons de produire des vins aux profils aromatiques très différents.

Converti à la biodynamie en 2002 avec un premier contrôle certificateur DEMETER en 2003, le Domaine PIGNIER crée des vins sublimes qui expriment l’identité de leur terroir.

→ DOMAINE PIGNIER
Cellier des Chartreux – 11 place Rouget de Lisle, 39570 Montaigu – 03 84 24 24 30

7 AOC entre plaines et montagnes

Côtes du Jura, Arbois, Etoile et Château Chalon rentrent dans la composition des appellations géographiques. Vin de Paille, Crémant du Jura, Macvin et Marc sont des appellations de produit qui complètent la palette des vins jurassiens.

5 cépages typiques sur des sols riches et complexes

Sur les terroirs de marnes (sols typiques du vignoble du Jura), on retrouve une vraie bibliothèque de Chardonnay et Pinot Noir. Mais c’est surtout avec des cépages autochtones que le Jura se démarque.

En blanc, le Savagnin est le cépage le plus emblématique du Jura. Il est notamment utilisé pour l’élaboration du Vin jaune. À la fois puissant et complexe, il offre un profil aromatique généreux. D’ une longueur en bouche incroyable, il dévoile aussi des arômes de beurre frais, d’amandes et d’épices.

Le saviez-vous ? Dans le Jura, on attaque toujours la dégustation par du rouge.

Les cépages rouges autochtones

Atypique, le cépage Poulsard dévoile une robe pâle qui donne des vins friands et gouleyants. Plutôt léger, aérien et aguicheur, il s’apprécie bien frais ou chambré.

Plus rustique, le Trousseau offre quant à lui des tannins plus prononcés. Il surprend par ses arômes épicés. En mono-cépage ou en assemblage, il peut offrir des caractéristiques organoleptiques très différentes.

— Déambulation dans les jolis villages de Château-Chalon et d'Arbois —

À vélo ou en voiture, arpentez la route des vins du Jura et profitez du charme de la campagne environnante. Vous verrez, la nature est omniprésente et il est difficile de résister à la beauté des paysages !

— Spécialités culinaires et accords jurassiens —

Qu’ils soient ouillés ou non, à base de Chardonnay ou de Savagnin, tous les blancs jurassiens s’accordent à merveille avec le Comté. Le Morbier ou le Bleu de Gex fonctionnent aussi très bien avec ce cépage. Mais l’accord le plus exceptionnel reste sans aucun doute, le Vin Jaune avec le Comté affiné (18, 24 ou 36 mois).

Parmi les spécialités culinaires du Jura, on retrouve bien sûr la saucisse de Morteau, du pâté en croûte et de l’excellente charcuterie. Il y aussi les volailles de Bresse ou encore des poissons de lac. Souvent cuisinés à base de crème au vin jaune, ces derniers s’accompagnent facilement avec les blancs typiques de la région.

Enfin, dans un registre plus sucré, il y a la Galette Franc-Comtoise, la tarte aux noix et bien sûr d’excellents chocolats.

Circuits et balades entre les vignes

Si vous êtes de passage dans l’un des villages ci-dessous, rendez-vous sur le site Jura Tourisme et tentez l’expérience d’un sentier pédestre. Ces balades permettent d’admirer de magnifiques paysages jurassiens.

 

 

• Montaigu – Difficulté : Moyen (4.8 km) – Départ sur le parking de la salle des fêtes à l’extrémité Est du village de Montaigu.

• Arbois – Difficulté : Très facile (3.7 km) – Départ sur le parking du Château Pécauld (XIIIe siècle).

• Pupillin – Difficulté : Facile (5.9 km) – Départ sur le parking à côté du poteau « Pupillin » non loin de la fruitière vinicole.

• Poligny – Difficulté : Très facile (4 km) – Départ sur le parking jouxtant l’ONF, en haut de la rue de la Doye.

– Adresses gourmandes et découvertes de bons produits –

Domaine Rolet – Boutique de vins

Nichée au cœur d’Arbois, la jolie boutique – chic, contemporaine et tout rénovée – du Domaine Rolet offre une incroyable sélection de vins à la trame fraîche, élégante et délicate.

→ 11 Rue de l’Hôtel de ville, 39600 Arbois – 03 84 66 08 89

Edouard Hirsinger – Chocolaterie

Meilleur ouvrier de France, Edouard Hirsinger élabore un large choix de chocolats qui s’associent à merveille avec les vins du Jura.

→ 36 Grande Rue, 39600 Arbois – 03 84 66 06 97

Maison Jeunet – Restaurant étoilé 

Volailles de Bresse, Fera du Lac Léman, champignons des bois et herbes sauvages… Dans cette maison gourmande en Arbois, on découvre une cuisine créative qui respecte les saisons.

→ 9 Rue de l’Hôtel de ville, 39600 Arbois – 03 84 66 05 67

Domaine Pignier – Vignoble Bio

De son passé monastique ce Domaine conserve l’empreinte des Chartreux. On y visite une cave impressionnante où barriques et foudres sont alignées sous des voûtes de cathédrale gothique !

→ 11 place Rouget de Lisle, 39570 Montaigu – 03 84 24 24 30

— Petite sélection d’hébergements (forcément suggestive) —

Raffinée et moderne

Située dans un hôtel particulier du 17ème siècle, la Closerie les Capucines ravie tous ceux qui recherchent l’intimité d’une maison privée avec le confort d’un grand hôtel.
Prix : environ 180 € /nuit .

Authentique et accueillant
Unique en son genre

Cette ancienne scierie réaménagée est un excellent point de chute pour profiter pleinement du Jura et se déconnecter.
Prix : entre 150 et 350 € en fonction de la saison.

Chambres d’hôtes & SPA La Scierie

Hameau 10, Blègny, 39110 Salins-les-Bains / 07 64 20 39 39