La Fermentation alcoolique : Processus indispensable pour fabriquer du vin

Vins rouge, blanc, rosé, vin tranquille (sans bulles), ou vin effervescent… Pour tous les types de vin, sans exception, il est nécessaire de passer par l’étape “Fermentation alcoolique”. Cette étape, connue aussi sous le nom de vinification, intervient après la vendange. Juste après que les grappes soient acheminées dans le chai pour être transformés en vin.

Pour un grand nombre d’entre vous, ce terme est certainement déjà acquis. Mais cette étape étant la première chose qu’on apprend en cours d’oenologie, il nous semble nécessaire de revenir dessus.

Tout d’abord, vous êtes-vous déjà demandé comment fabrique t’on du vin ? Si vous ne savez pas, alors c’est le moment de s’y intéresser !

Définition et explication

La Fermentation alcoolique, c’est ce qui nous permet de comprendre comment on passe du jus de raisin à l’alcool.

La Fermentation est un processus chimique, qui permet de transformer le sucre du raisin en alcool, sous l’action des levures.

Sans levures pas de fermentation de raisin et sans fermentation, pas de vin !

Les levures dont on parle, ce sont des champignons qui proviennent souvent des petites mouches de fruits. Les vignerons peuvent en rajouter, s’il n’y en a pas assez pour provoquer la Fermentation. Mais en principe, les levures sont naturellement présentes dans le raisin.

Les levures se situent dans la pruine qui correspond à la pellicule blanchâtre sur la peau du raisin.

PRUINE-DEFINITION

La Naissance du vin

Pendant que les baies et le jus de raisin macérent dans la cuve, les levures (naturelles ou rajoutées) transforment le sucre en alcool. C’est la naissance du vin ! La fermentation dure généralement une dizaine de jours.

 

A lire aussi si le sujet vous intéresse : 

Vin nature, bio ou Biodynamie ?

Peut-on faire confiance aux vins médaillés ?

La couleur du rosé a t’elle une signification ?